Pluie d'actualités et de bons plans en Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Ch'ti coup d'coeur

Maxime Verelst, un ch’ti photographe …

Agé de 30 ans, Maxime Verelst est photographe depuis huit ans, c’est un vrai ch’ti dans l’âme et dans le cœur ! Il aime sa région pour l’histoire de son peuple, les mines, les paysages et la mentalité des gens du Nord …
Rencontre avec un amoureux du voyage qui adore regarder et photographier toutes ses « textures » du Nord de la France.

 

11069817_658982154231043_5355027951824856629_nLes corons représentent à ses yeux, les maisons de son enfance, sa jeunesse, ses ami(e)s, la culture polonaise et une « certaine promiscuité qui crée des liens forts ». Sa série sur les corons de la ville d’Auchel dans le Pas-de-Calais relate l’histoire …

Ici, il y a encore de la vie. Les rues sont texturales et ici : il y a une âme !

Maxime Verelst a passé son enfance dans les corons de Bruay-la-Buissière. Son travail s’inspire des corons et des usines du Nord. Pour lui, c’est un grand terrain de jeu. Il puise son inspiration dans cette culture de mineurs, cette simplicité qui résonne aujourd’hui dans les rues, aux abord des corons ou au cœur d’usines désaffectées.

Ses photographies sont des scènes de vies réelles. Rien n’est posé, tout est pris sur le vif !

Maxime Verelst est aujourd’hui un artiste, « c’est son job » comme il l’écrit. Mais avouer qu’il est ch’ti n’est pas toujours bien perçu et ne permet pas toujours d’être pris au sérieux. C’est un artiste qui vend tout de même aujourd’hui beaucoup aux USA et en Chine mais rarement en France.

11329957_405994482934227_1878658927115218828_n

 

Dans le Nord-Pas-de-Calais, aujourd’hui, on manque juste de moyens pour développer l’art et mettre en valeur les artistes du territoire. Aux portes de la Belgique et de l’Angleterre, le Nord-Pas-de-Calais est une région stratégique. De nombreux artistes sont présents dans notre région mais pas assez mis en valeur.

Son projet « Art Ch’ti Texture », c’est son idée, sa patte. Un jeu de mot avec architecture et texture, l’art du ch’ti. Selon lui, il n’a pas trouvé mieux !

La réhabilitation prochaine de certains corons comme la Cité des Électriciens à Bruay-la-Buissière ou le travail de JR et Agnès Varda dans la même ville semble faire rêver Maxime Verelst. Ce photographe ch’ti reste sensible à son histoire et au fait de ne pas tomber dans l’oubli.

Ses dernières réalisations : Il a édité des photographies pour une université à Mexico et réalisé quelques expositions dans le Nord et en Belgique. Il travaille actuellement sur un nouveau projet. Une grosse exposition monographique pour 2016 : « Real, Street, Life ».

12360124_797269523735638_7844063600829238874_n

 

Pour le travail de Jr et Agnes Varda, je trouve cela génial, même super ! Je ne sais pas trop quoi dire à ce sujet mais c’est un travail de cœur et d’esprit et j’aime ça !

Crédits photos : Art Chti Texture

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

captcha

Retour en haut de page