Pluie d'actualités et de bons plans en Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Ch'ti coup d'coeur

Ché quoi un terril ?

Comme le chantait Edmond Tanière … « Ej’ passe mes vacances tout in haut de ch’terril, j’a toudis d’la chance ch’terrain i’est jamais pris » … ! Il fait aujourd’hui partie intégrante du paysage en région Nord-Pas-de-Calais …
« On vous en dit un peu plus sur l’or noir des gens du Nord ! »

nord

Le terril est avant toute chose une colline artificielle construite par accumulation de résidu minier lorsque le charbon était extrait de la mine par les mineurs. Composé principalement de sous-produits de l’exploitation minière comme le schiste, les grès carbonifères ou les résidus divers.

Au sein d’une plaine largement ouverte, le Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais s’étend sur environ 120 km, traversant les deux départements du Nord et du Pas-de-Calais. On dénombre dans le Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais, 340 terrils recensés à des fins d’exploitation. Ils prennent souvent des formes coniques et sont parfois désignés de terrasse ou de terril plat quand l’accumulation forme un plateau.

« Les terrils, un véritable paysage unique et artificiel ! »

terril

C’est à Loos en Gohelle, dans l’ancien Bassin Minier du Pas-de-Calais que l’on trouve le plus haut terril houiller d’Europe. Composé d’un massif de cinq terrils qui culminent à 188 mètres de hauteur dépassant le Mont Cassel !

Au fil de la révolution industrielle, les terrils ont constitué l’horizon vertical des cités minières. Véritables montagnes noires construites de la main des hommes, les terrils sont aujourd’hui une richesse écologique exceptionnelle. On y retrouve des espèces animales et végétales incomparable !

« La chaîne des terrils rappelle le travail aride d’hommes venus d’ici et d’ailleurs pour bâtirent des montagnes en creusant la mine. »

terril3

En 2012, après trois siècles d’exploitation du charbon, le Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais a été reconnu comme faisant partie intégrante du patrimoine mondiale de l’humanité (UNESCO). Les 120 000 hectares du site sont constitués de 109 biens individuels regroupant les fosses, les chevalements, les terrils

« Si la balade vous a plus … On vous emmène tout in haut de ch’terril ! »

1 commentaire

  1. Isa dit :

    ohh les terrils de Loos-en-Gohelle que j’ai visités ce lundi 15 septembre avec mes élèves de CE1… grande découverte pour eux!!! petites explications nécessaires et étude de la faune par jeu… belle sortie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

captcha

Retour en haut de page