Pluie d'actualités et de bons plans en Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Ché par ichi !

La Gaillette, késako ?

La gaillette ? Vous savez ce que c’est ?
C’est un terme que l’on emploi souvent au pays des ch’tis ! Un mot qui résonne profondément dans le cœur des familles de mineurs …

 

Gaillette_1C’est un morceau de houille ou plus communément de charbon, un bloc de combustible solide de couleur noir ! Calibré et de grosseur moyenne, la gaillette servait à alimenter les feux.

En patois des mines du Nord et du Pas-de-Calais, une « gaillette », écrit moins souvent « gaïette » désignait un morceau de charbon à l’état brut.

Ce terme qualifiait également la femme ou la jeune fille chargée de trier ledit charbon.

Gaillette_3Il faut savoir que l’exploitation du charbon dans le Bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais a débuté le 3 février 1720, à Fresnes-sur-l’Escaut et s’est achevée le 21 décembre 1990 à Oignies. Le 3 février 1720, la première gaillette de charbon est extraite du puits n°1 de la Fosse Jeanne Colard sur le territoire de la commune de Fresnes-sur-l’Escaut !

Même si cela peut sembler étonnant en regardant son aspect, le charbon s’est formé à partir de plantes et d’arbres morts, il y a des millions d’années, à la période dite « carbonifère ». Certaines de ces plantes ont laissé leurs empreintes et on peut trouver de nombreux fossiles dans le charbon !

Trois cent vingt millions d’années relient les forêts du Carbonifère aux veines de charbon exploitées dans le Nord-Pas- de-Calais !

Il faut savoir que plus de deux milliards de tonne de charbon ont été extraites en Nord-Pas-de-Calais ! Avec plus de 600 puits et 100 000 kilomètres de galeries creusées, la gaillette représentait l’or du mineur.

4 commentaires

  1. vaesen francis dit :

    je suis de Liévin fils de mineurs depuis 4 génération ,mineur moi même les trieuses n’on jamais étés appelée « gaillettes » » mais «  »mahuts » » enfin chez mois au 3 de Lens à Liévin !!!!

    1. Bob dit :

      Mon Père à travaillé en grande partie à la Fosse 4 de Lens ( avant la Fosse 1 de Lens). Mais je ne connais de lui que cette définition « gaillette » …..comme quoi !!!

    2. André Léturgie dit :

      Bonjour, Né à Lille où il me reste de la famille,, j’ai surtout vécu dans les corons d’Hénin-Liètard jusque la fin de mon adolescence avec mes parents. J’avais aussi du «  »cousinage » » à AVION. A Hénin, au collège nous faisions l’Education Physique au stade des mines route de Lens Maintenant retraité fonctionnaire d’Etat, (82 ans) je suis en Poitou-Charentes à Niort(79) depuis 1955 mais toujours le coeur dans le Nord-Pas de Calais….. c’est même écrit sur ma voiture et « 59 » avec l’immatriculation !!! ICI, les promenades c’est La Rochelle et L’Ile d ‘Aix et de Ré à 40 minutes , les côte charentaise et vendéenne très belles, et…le Marais Poitevin. Effectivement, je n’ai connu de la gaillette que le bloc de charbon. J’ai bien connu les dames ressemblant à des religieuses sur les terrils et aussi sur les terrains des «  »fosses » » à trier le charbon et je ne savais pas qu »elles s’appelaient ainsi. A la satisfaction et la surprise de ceux qui passent chez moi, j’ai au salon une lampe de mineur et une barette qui viennent de Liévin, et une petite collection de gaillettes ce qui surprend les gens qui ne connaissent pas cela. Le père de mon meilleur copain était maître d’équipage et s’occupait des chevaux du fond qu’il remontait de temps en temps pour leur faire prendre l’air. On m’avait dit qu’ils étaient aveugles de vivre constamment au fond (à Hénin environ 1000 m)

  2. Pellegrino dit :

    Salut. Je suis ch’ti par ma mère (née à Hénin ) et provençal par mon père. Si vous pouviez écrire « qu’es acquó » au lieu de kesako vous feriez plaisir à mes 50% restants… Vive eul nord !

Répondre à André Léturgie Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

captcha

Retour en haut de page