Pluie d'actualités et de bons plans en Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Ché par ichi !

{HISTOIRE} Vous connaissez : Raoul de Godewarsvelde ?

Tout le monde connaît Raoul de Godewarsvelde, non ? Mais connaissez-vous son vrai nom ? Francis Albert Victor Delbarre et voici son histoire …

Raoul_1

Photographe et chanteur français, Raoul de Godewarsvelde est né en 1928 à Lille et décède en 1977 à Audinghen. Son père était lui aussi photographe !

Installé dans un quartier bien connu des Lillois depuis 1919, près de la Mairie de Lille, le quartier Saint-Sauveur. Il fut lui-même photographe officiel de la Foire Internationale de Lille.

Raoul de Godewarsvelde, c’est en soi un homme de forte stature … 1m92 pour 120 kg ! Doté d’une voix grave et rocailleuse, c’était la vedette du groupe des Capenoules ! C’est d’ailleurs à ce moment qu’il choisit son pseudonyme : Raoul de Godewarsvelde.

Capenoules_1

Petit village des Flandres au nord de Lille, Godewarsvelde deviendra célèbre grâce à Raoul qui simplifiera son nom en enlevant le deuxième « e » pour le rendre plus aisément prononçable !

Célèbre pour ses chansons, Quand la mer monte, La Zizique à papa, Perds pas l’nord, La fête à Hortense  Elles restent aujourd’hui très répandues et chantées dans les carnavals !

Homme de la mer et surtout très attaché à la pêche, Raoul achètera une maison au Cap Gris-Nez et troquera son zodiac contre un flobart !

Sa casquette de pêcheur ne le quittera jamais …

A savoir : En 1982, un géant est créé à son effigie et participe depuis à toutes les processions.

3 commentaires

  1. venet dit :

    je l’ai connu un peu seulement (malheureusement)

  2. Chalon dit :

    Mon père et son copain Bernard , qui travaillaient rue Molière à Lille, l’ont rencontré au café « le Rubens » dans les années 50/60 où ils allaient boire un bon demi, après (et pendant !) le boulot… et il leur arrivait de rencontrer de temps en temps Raoul… Je me souviens qu’ils le décrivaient comme un personnage truculent, haut en couleur…

  3. Maria Wallart dit :

    Ch’grand fait partie de notre héritage familial. Quand mon père (1928-1997) avant la célébrité de Francis Delbarre évoquait pour nous sa vie d’adolescent durant la guerre et l’occupation à Lille il commençait souvent par dire:« Avec euch’grand …….» il y avait aussi un certain Maurice et un autre dont j’ai oublié le prénom Ils en ont fait des vertes et des pas mûres avec l’insouciance caractéristique de cetr âge ! Ensuite avec le mariage et la vie d’homme la vie les a séparés et ils ne se sont plus jamais revus À chaque fois que je vois un article consacré à cet homme la nostalgie s’installe …… Ah quand la mère monte … et mon père où les seules fois il s’exprimait en chti c’était pour chanter tout ss’qui pich y tient ch’biroute dans ch’main ……nous savion que c’était un p’tit clin d’oeuil à son ami

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

captcha

Retour en haut de page